Electrotechnique

Le technicien supérieur en électrotechnique est spécialisé dans l'étude, la mise en œuvre, l'utilisation et de la maintenance des équipements électriques. Ces équipements, de plus en plus sophistiqués en raison de l'évolution des technologies de l'informatique et de l'électronique, peuvent faire intervenir des procédés d'hydraulique, de pneumatique, d'optique. Il intervient dans les secteurs de la production industrielle, du tertiaire, de l’habitat, du transport et de la distribution de l’énergie électrique. C'est en maintenance et en conseil technique que les emplois se développent le plus rapidement.

Le déroulement de la formation

Les compétences technologiques du futur technicien se développent au travers d’un enseignement professionnel comprenant : électricité générale, distribution, appareillage, protections, électronique de puissance, automatique et informatique industrielle, physique générale, gestion de production, qualité, fiabilité et maintenance, systèmes mécaniques d’application de l’énergie électrique.

Les enseignements sont dispensés de façon complémentaire et simultanée.

  • une orientation théorique donnant une « culture scientifique » permettant la conception, l’étude et les prévisions des équipements électrotechniques.
  • une orientation pratique donnant une « culture industrielle » le rendant apte à la conception, à la réalisation et à la maintenance des équipements électrotechniques

Le futur technicien va également suivre un enseignement général en Economie et Gestion, Français, Anglais oral et Technique lui permettant de mieux comprendre l’entreprise, et de se donner ainsi les moyens d’une évolution de  carrière, de cerner les problèmes économiques inhérents à toute conception et production technologique, d’acquérir une culture générale, une maîtrise de l’information et des techniques de communication le rendant apte à décider, à diriger une équipe.

Les études durent 2 ans. L’enseignement est concret et professionnel. L’horaire hebdomadaire, de 32 à 35 heures, se répartit en cours, T.P  et T.D selon un tiers d’enseignement général, deux tiers d’enseignement professionnel. Un stage de 6 semaines est effectué pendant la scolarité.

  1. Planning BTS PFMP 2020-2021,
  2. Accord préalable 2020-2021 pour la recherche du stage,

Et après, les métiers ?

Le technicien supérieur peut exercer son activité comme chef de chantier, électromécanicien/ne, technicien/ne de maintenance, technicien/ne d’essais… dans différents secteurs tels que les équipements et le contrôle industriels, la production, la transformation de l'énergie, les automatismes et la gestion technique du bâtiment…

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant, il est possible de poursuive en licence professionnelle, en licence LMD (en électronique, électricité ...) ou d'intégrer une école d'ingénieur en passant éventuellement par une une classe préparatoire technologie industrielle ATS.

Un article sur le BTS Electrotechnique au LPO Gustave Monod dans le magazine client de Phoenix Contact | Mars-Avril 2016

Accès à la formation

  1. Être titulaire d’un BAC STI2D, BAC PRO MELEC, MEI, TU... ou BAC filière générale à dominante scientifique…
  2. Procédure Parcoursup

Et pouquoi pas en alternance ?

Cette formation est également proposée en contrat de professionnalisation avec la SNCF et le Greta du Val d'Oise, plus de renseignements, cliquez ICI (dispositif hors Parcoursup).

A la découverte du BTS Electrotechnique

Pour découvrir cette filière, rien de plus simple, le LPO Gustave Monod propose chaque année des mini-stages apour découvrir le BTS électrotechnique. Sur une demi-journée, matin ou après-midi, cet accueil individuel OU en groupe se compose d’un temps de présentation de la filière concernée et ses options, des poursuites d’étude et débouchés professionnels liés à cette formation (métiers) et d’une participation à une séance.