Numérique et Sciences Informatiques

L’enseignement de spécialité de numérique et sciences informatiques du cycle terminal de la voie générale vise l’appropriation des fondements de l’informatique pour préparer les élèves à une poursuite d’études dans l’enseignement supérieur, en les formant à la pratique d’une démarche scientifique et en développant leur appétence pour des activités de recherche

L’objectif de cet enseignement, non professionnalisant, est l’appropriation des concepts et des méthodes qui fondent l’informatique, dans ses dimensions scientifiques et techniques. Cet enseignement s’appuie sur l’universalité de quatre concepts fondamentaux et la variété de leurs interactions :

Les données, qui représentent sous une forme numérique unifiée des informations très diverses : textes, images, sons, mesures physiques, sommes d’argent, etc.

Les algorithmes, qui spécifient de façon abstraite et précise des traitements à effectuer sur les données à partir d’opérations élémentaires.

Les langages, qui permettent de traduire les algorithmes abstraits en programmes textuels ou graphiques de façon à ce qu’ils soient exécutables par les machines.

Les machines, et leurs systèmes d’exploitation, qui permettent d’exécuter des programmes en enchaînant un grand nombre d’instructions simples, assurent la persistance des données par leur stockage et de gérer les communications. On y inclut les objets connectés et les réseaux.

À ces concepts s’ajoute un élément transversal :  les interfaces qui permettent la communication avec les humains, la collecte des données et la commande des systèmes.

Enseignement théorique ou pratique??

Au moins un quart du temps de la spécialité doit être consacré aux projets des élèves qu’ils mènent en groupe de deux à quatre. Au cours de ces séquences, les lycéens doivent imaginer des solutions pour répondre à un besoin.

La nature des projets est variée. Les élèves peuvent travailler autour d’un objet connecté ou d’un robot, d’une application mobile, du développement d’un site Web associé à l’utilisation d’une base de données ou encore d’un programme de jeu de stratégie. Ils peuvent également chercher à traiter des données socio-économiques ou encore réaliser une simulation d’expérience.

Pour quel profil d'élèves??

Algorithmes gloutons, requêtes HTTP, valeurs booléennes… Les termes que vous allez rencontrer dans cette spécialité peuvent vous effrayer. Mais ne vous enfuyez pas en courant pour autant?!

Cet enseignement n’est pas réservé à des spécialistes ou à des futurs spécialistes de l’informatique. Il est destiné à tous ceux qui sont un peu curieux. Aujourd’hui, presque tous les élèves ont un ordinateur dans leur poche. Cette spécialité est faite pour ceux qui ne veulent plus être seulement utilisateurs, mais cherchent à être acteurs.

 

A la découverte de la spécialité NSI

Pour découvrir cette spécialité, rien de plus simple, le LPO Gustave Monod propose chaque année des mini-stages au sein de la spécialité NSI. Sur une demi-journée, matin ou après-midi, cet accueil individuel OU en groupe se compose d’un temps de présentation de la spécialité, des poursuites d’étude et d’une participation à une séance.