Les classes préparatoires scientifiques

Un choix

L’entrée en CPGE offre la possibilité de suivre une formation généraliste supérieure au sein d’un lycée, une structure à taille humaine. Ces filières sont la meilleure préparation aux concours des Grandes Ecoles d’Ingénieur, des Ecoles Normales Supérieures (ENS) et peuvent permettre de poursuivre des études universitaires.

Gustave Monod, la prépa sur mesure !

Déroulement

1ère année

  • MPSI : Mathématiques Physique Sciences de l’Ingénieur,
  • PCSI : Physique Chimie Sciences de l’ingénieur,

2ème année

  • MP : Mathématiques Physique,
  • PC : Physique Chimie,
  • PSI : Physiques Sciences de l’Ingénieur,

Les Résultats

  • A l’issue de 2 années le taux moyen de réussite en MP et PC avoisine les 85%. A l’issue de 3 ans le taux de réussite est de 100%
  • Des conditions optimales
  • Un programme officiel commun aux CPGE,
  • Des effectifs raisonnables,
  • Un équipement moderne et de qualité,
  • Une équipe disponible, motivée à l’écoute,

Les partenariats

Le lycée a des conventions avec les universités Paris VII, Paris XIII et Cergy ; les élèves qui le souhaitent peuvent s’inscrire sous le régime cumulatif (aucune démarche Admin Post Bac à faire pour cela). Ceci permet de bénéficier, sous réserve de satisfaction au contrôle de connaissances, de tout ou partie des crédits.

Quelques témoignages,

L’ambiance en MPSI était très bonne (que ce soit entre nous ou même avec les professeurs qui sont très à l’écoute) tout comme en deuxième année en MP où nous étions en plus petit effectif, ce qui nous a permis de resserrer les liens au sein de la classe. L’ambiance à la fois studieuse et familiale qui y régnait m’a permis de préparer les concours dans de très bonnes conditions. Je suis ravi d’avoir choisi cette CPGE qui m’a permis à la fois d’intégrer une école qui me plaît beaucoup, à l’ENSG (Ecole Nationale des Sciences Géographiques), mais aussi d’améliorer mes capacités de travail et d’organisation, ce qui me sera probablement utile à vie ! Maxime, ancien étudiant en MPSI/MP

Ces deux années en MPSI/MP ont été pour moi une expérience très enrichissante ; elles ont été intenses et très studieuses mais m’ont permis de découvrir mes capacités et mes limites intellectuelles.  Je suis heureux d’avoir fait de telles études, c’est une formation pour toute la vie.   La prépa est située dans un emplacement agréable et paisible, à côté du Lac d’Enghien. Selon moi, c’est un facteur important car cela permet de faire de telles études dans un lieu qui est calme, par rapport à d’autres établissements qui se trouvent en pleine agglomération. Cette prépa est à taille humaine, chaque étudiant sera aidé et bien guidé lors de son parcours. Durant ces deux années, je me suis senti bien encadré par mes professeurs. J’ai finalement intégré l’école d’ingénieurs CY Tech (ex-EISTI) en 2019, où je suis en Génie Mathématique dans le parcours Maths-Finances. Je suis fier de ma réussite et je dois en partie celle-ci à mes professeurs qui m’ont toujours encouragé durant mon parcours. Eduard, ancien étudiant en MPSI/MP

Je suis un ancien élève en MPSI/MP au lycée Gustave Monod et actuellement étudiant à l'INSA Rouen dans le département mécanique. Je pense honnêtement que je n'aurai pas tenu mes deux années dans un autre lycée, à cause du changement de rythme au début de prépa : le fait que les effectifs soient peu nombreux augmente la cohésion inter-élève et la cohésion élève-prof. De plus les professeurs sont toujours prêts à nous aider s’il y a une quelconque question ou problème. Les professeurs nous aident à nous dépasser pour réussir à atteindre nos objectifs. Quentin, ancien étudiant en MPSI/MP

Les années de prépa m’ont apporté beaucoup de connaissances en maths, en physique ; j’ai gagné en autonomie. Il y a eu une très bonne entente entre les élèves et entre les élèves et les professeurs, qui étaient très à l’écoute des élèves et encourageant pour ma part face à des lacunes que j’ai pu avoir. Cette année je suis en première année de cycle ingénieur à l’ECE, durant laquelle nous utilisons une partie des bases que l’on a apprises en prépa. Vincent, ancien étudiant en MPSI/MP

J'ai effectué mes deux années de prépa à Monod dans la filière PCSI puis PC. J'y ai beaucoup appris dans les matières scientifiques (principalement maths, physique, chimie, et un peu d'informatique en complément). Les professeurs sont très majoritairement pédagogues, compétents et à l'écoute, disponibles pour répondre à nos questions. Le rythme est évidemment soutenu mais reste raisonnable et tenable. Il faut travailler régulièrement et sérieusement, faire les exercices demandés, et apprendre au fur et à mesure les cours. Il ne faut pas hésiter à emprunter des livres au CDI pour du travail supplémentaire en cas de motivation élevée pour des écoles particulièrement sélectives (X, ENS, Mines, concours Centrale etc). Ce que donnent les professeurs suffit largement à bien préparer et réussir les concours CCP et e3a, moyennant sérieux de l'élève. Nous faisons les TP de chimie et de physique dans de bonnes conditions de sécurité et d'encadrement. Il ne faut pas négliger de travailler les langues (en particulier, lire les trois livres obligatoires pendant l'été n'est pas optionnel) et le TIPE pour éviter de perdre des points bêtement ou subir une note éliminatoire. Le cadre est agréable et reposant (le lycée se trouve à côté du lac d'Enghien), il y a du soutien entre les élèves et une bonne ambiance de travail. A l'issue de mes deux années de prépa, j'ai intégré CentraleSupélec, une école généraliste où les cours sont principalement théoriques avec des TP sur ordinateur, parfois avec usage de matériel électronique pour certaines matières. Je viens récemment de terminer ma troisième année en spécialité télécommunications, et j'ai décroché un stage de fin d'études à Safran très intéressant que je viens de commencer en télétravail la semaine dernière, dans le domaine des radiocommunications spatiales "Deep Space". Il s'agit d'améliorer une liaison radio entre une sonde spatiale lointaine et une station de réception terrestre. Ce stage va me permettre de développer entre autres des compétences en MATLAB, C/C++ et VHDL. Il requiert des notions avancées de mathématiques, d'algorithmique et de traitement du signal. Je conseille la prépa Gustave Monod qui prépare avec sérieux aux concours sans pour autant décourager les élèves. Alexandre, ancien étudiant en PCSI/PC

Accès à la formation

Spécialités recommandées au baccalauréat :

  • Mathématiques-physique,
  • Mathématiques-SI,
  • Mathématiques -NSI,

Ressources en classe préparatoire

  • Site regroupant les documents distribués en MPSI,
  • Site regroupant les documents distribuées en PCSI.

La prépa Monod sur les réseaux sociaux